Mesures relatives au confinement du 30 octobre 2020 au 30 novembre 2020

Je vous prie de trouver ci-joint les REGLES GENERALES DE CONFINEMENT : du 30 octobre au 30 novembre 2020 

*Déplacements : des attestations seront à votre disposition en mairie
– l’interdiction des déplacements hors de son domicile redevient la règle, sauf exceptions :

  •  déplacements pour raisons professionnelles, achats de première nécessité, raisons médicales, motif familial impérieux et assistance aux personnes vulnérables et précaires, déplacements brefs liés à l’activité physique ou aux besoins des animaux de compagnie (moins d’une heure et dans un rayon d’un kilomètre), convocation judiciaire ou administrative, participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative , les déplacements à destination ou en provenance des établissements ou services d’accueil de mineurs, d’enseignement ou de formation
  •  Les services publics étant également ouverts, les déplacements « pour se rendre dans un service public » sont autorisés. Jean Castex a précisé hier que cette autorisation pouvait concerner « un rendez-vous à la Caf, à Pôle emploi, à l’Assurance maladie, dans une PMI, à la mairie ou à la préfecture, à La Poste ».
  • Sont également autorisés les déplacements pour récupérer une commande ou une livraison ou des « achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle ». Enfin, cette fois, les déménagements sont explicitement autorisés.
  • Pour Roubia, la mairie, la Poste, l’école et les services périscolaires restent ouverts, dans le respect des gestes barrières : utilisation du masque obligatoire à l’intérieur et aux abords des services publics, des commerces, des arrêts de bus
  • Pour tous ses services se rajoute le respect du plan Vigipirate qui interdit tout attroupement. Pour les écoles il vous est demandé de déposer votre enfant et de ne pas vous attarder devant l’école dans le respect des consignes édictées par les directeurs d’école du regroupement scolaire. Idem pour les services périscolaires.

*Rassemblements :Pour Roubia, la cérémonie du 11 Novembre se déroulera en cercle restreint, en présence des élus municipaux et des portes drapeaux, 
Tous les rassemblements de plus de six personnes sur la voie publique sont interdits, sauf « des manifestations revendicatives déclarées auprès de la préfecture » – en sachant que celle-ci peut les interdire si elle estime que les gestes barrières ne pourront y être respectés.
Sont exceptés de cette interdiction les rassemblements à caractère professionnel, les transports publics, les « cérémonies publiques » (c’est-à-dire organisée par le gouvernement ou une collectivité locale), et les établissements recevant du public (ERP) dont le décret permet l’ouverture (lire ci-dessous).

Dans tous les cas, les fêtes de mariage sont interdites dans les ERP.
Les lieux de culte restent ouverts, mais les cérémonies y sont interdites. Seule dérogation : les enterrements, avec une jauge de 30 personnes, et les mariages de 6 personnes.

Les mariages et les PACS peuvent se tenir en mairie.

*Transports

En matière de transports, les règles ne changent pas par rapport à ce qui est en vigueur depuis la fin du confinement. Le masque reste obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus, et les personnes qui ne le portent pas doivent être refoulées des véhicules. Cette obligation s’applique aux gares, points d’arrêt, stations. Les opérateurs de transport doivent « veiller dans la mesure du possible à la distanciation physique », les passagers devant, quant à eux, « veiller à laisser la plus grande distance possible entre eux ».
Concernant les livraisons, notons que le gouvernement n’a pas reconduit, comme en mars, la livraison sans signature. Les livreurs sont simplement invités à « limiter autant que possible les contacts entre les personnes ».

*Établissements recevant du public
La règle générale est la fermeture des établissements recevant du public (ERP). « Les bars et les restaurants, les commerces, les salles polyvalentes, les salles de conférence, les salles de spectacle et les cinémas, les salles de sport, les parcs d’attraction, les salons, foires et expositions » ferment leurs portes.
Le décret fixe néanmoins une liste précise des ERP autorisés à rester ouverts pendant le confinement. Signalons en particulier : les services publics (donc les mairies), les services funéraires, les agences d’intérim, les refuges et fourrières, l’organisation de concours et examens, les écoles, les « activités de soutien à la parentalité » (lieux d’accueil parents enfants, contrats locaux d’accompagnement scolaire, etc.).
Pour Roubia, les salles communales sont fermées : gymnase, salle des chasseurs, salle de l’ancien théâtre (sauf pour les ateliers petite enfance Petit à Petit), bibliothèque, salle des Cigalous.

Il est rappelé par la Fédération de chasse que la chasse est interdite sur tout le territoire de la commune.

*Commerces
Les commerces « non essentiels » doivent fermer leurs portes. Plus précisément, ils ne sont pas obligés de fermer mais « ne peuvent accueillir du public que pour leurs activités de livraison et de retrait de commande ». Autrement dit, le « click and collect » est autorisé : les magasins peuvent recevoir des commandes par Internet (ou par téléphone) et permettre aux clients de venir les récupérer.
Toute une série de commerces est autorisée à rester ouverte : hyper et supermarchés à tous les magasins alimentaires en passant par les garages, stations-services, pharmacies, opticiens, magasins d’informatique et de téléphonie, blanchisseries, banques… Nouveauté par rapport au premier confinement : les commerces de gros, les jardineries, les magasins de matériel de bricolage, pourront rester ouverts, « afin que les professionnels puissent continuer de s’approvisionner ».
Les marchés, couverts ou en plein air, peuvent rester ouverts sauf décision contraire du préfet. Mais attention : seuls sont autorisés les étals alimentaires ou vendant « des graines, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières ».

Quant aux centres commerciaux, ne peuvent y ouvrir que les magasins essentiels, selon la même liste. Ils ne peuvent accueillir un nombre de personnes supérieur à celui permettant de réserver à chacun une surface de 4 m².
Les restaurants et bars doivent fermer ; les hôtels peuvent rester ouverts mais doivent fermer leurs bars et restaurants. La restauration collective est en revanche autorisée, aussi bien dans les entreprises et les administrations que dans les établissements d’enseignement. Il s’y applique les mêmes règles que dans les restaurants, ces dernières semaines : place assise obligatoire, pas de tablée de plus de 6 personnes, distance d’un mètre entre chaque chaise sauf au sein des groupes.
Les auberges collectives, résidences de tourisme, campings, villages vacances, doivent fermer, « sauf lorsqu’ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier ».
Pour Roubia, l’épicerie Le Mercat restera ouverte (fermeture des restaurants Lou Mercat et Comptoir des Epicurieux, fermeture du salon de coiffure).

Plages et espaces verts
Les parcs, jardins, espaces verts, plans d’eau, lacs, plages, ne sont pas fermés, sauf décision contraire du préfet « après avis du maire ». Les activités nautiques et de plaisance sont en revanche interdites.
Dans ces lieux, le port du masque n’est pas obligatoire par défaut, sauf décision du préfet « de sa propre initiative ou sur proposition du maire ».

Pour Roubia tous les espaces extérieurs restent ouverts dans le respect des règles du confinement et des gestes barrières, tout attroupement de plus de 6 personnes est proscrit.

Soins funéraires
Il faut aussi noter la reconduction des mesures relatives aux soins funéraires : les soins de conservation sont interdits « sur le corps des défunts probablement atteints du covid-19 au moment de leur décès », et leur mise en bière doit être « immédiate ». « La pratique de la toilette mortuaire est interdite pour ces défunts, à l’exclusion des soins réalisés post-mortem par des professionnels de santé ou des thanatopracteurs. »

Le cimetière de Roubia reste ouvert dans le respect des gestes barrières.

*PROTOCOLE Écoles
Il est demandé aux parents de surveiller la température de leur enfant chaque matin, et de s’engager à ne pas envoyer à l’école un enfant dont la température dépasse 38 ° C ou présentant des symptômes évoquant le covid-19. Un enfant dont un membre du foyer a été testé positif ne doit pas non plus aller à l’école.
Dans les écoles maternelles, la distanciation d’un mètre ne s’applique pas « entre les élèves d’un même groupe », en intérieur comme en extérieur, mais elle doit être maintenue entre les enfants de groupes différents. En revanche, dans les écoles élémentaires, collèges et lycées, la distance d’un mètre entre les élèves et entre le professeur et les élèves doit être maintenue dans les espaces clos « quand elle est matériellement possible » et dans les espaces extérieurs pour des enfants de groupes différents.
Le port du masque est toujours obligatoire pour tous les personnels. Il est rappelé que « les collectivités territoriales doivent fournir en masques (leurs) personnels en contact direct avec les élèves ainsi que les personnels d’entretien et de restauration ».
Nouveauté : le port du masque s’impose désormais aux enfants de 6 ans et plus et non de 11 ans et plus (article 36 du décret). Il est uniquement « à proscrire » dans les écoles maternelles.
L’aération des locaux doit être « la plus fréquente possible » (au minimum toutes les deux heures) et durer au moins 15 minutes.
Il est obligatoire de « limiter au maximum le brassage des élèves », par exemple en étalant les arrivées et départs dans le temps, en limitant la circulation des élèves dans les bâtiments, en organisant les récréations par groupes. Le ministère recommande fortement « d’attribuer une salle à chaque classe ».
La restauration scolaire reste autorisée, « notamment pour des raisons sociales », a précisé hier Jean-Michel Blanquer. Il est nécessaire de privilégier la distance d’un mètre « entre les groupes appartenant à une même classe » dans les écoles maternelles, et entre les élèves dans les autres établissements. Lorsque c’est impossible, « il convient de faire déjeuner les élèves d’un même groupe (classe, groupes de classe ou niveau) ensemble et, dans la mesure du possible, toujours à la même table. »
« Avec l’appui de la collectivité locale, il revient à chaque école et établissement d’organiser (le nettoyage et la désinfection » des locaux. Le nettoyage des sols et grandes surfaces doit être réalisé au moins une fois par jour, celui des surfaces fréquemment touchées, « plusieurs fois par jour ». Contrairement au printemps dernier, le partage des objets dans un groupe (crayons, ballons, livres…) est autorisé, à condition que ces objets soient désinfectés au moins une fois par jour.

*Sport : toutes les structures doivent fermer

les ERP (établissements recevant du public) de type PA (plein air) et X (établissements sportifs couverts) sont désormais fermés (article 42). Autrement dit, qu’il s’agisse de salles de sport ou de stades, de gymnases ou de piscines, couvertes ou pas, la fermeture est de mise. Toutefois, des dérogations sont prévues : ces deux types d’établissements peuvent continuer d’accueillir des groupes scolaires, uniquement sur le temps scolaire ou périscolaire et non dans le cadre d’activités extrascolaires ou d’activités en clubs ou associations sportives. Sont également autorisées à fréquenter ces établissements les personnes « munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap » reconnu par la MDPH. L’activité des sportifs professionnels et de haut niveau y reste également possible, tout comme « les formations continues ou entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles ».

Le port du masque pour les plus de 11 ans est obligatoire hors pratique sportive et une distance de 2 mètres doit être respectée, sauf si l’activité ne le permet pas.
En dehors des ERP, seule l’activité physique « individuelle et de plein air » (jogging…) reste autorisée, dans les limites fixées par le gouvernement (pas plus d’une heure par jour et dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi). En revanche, tous les sports collectifs de plein air (« foot, basket, rugby, etc. ), sont interdits.

*Culture : 
-musées, bibliothèques, salles de concert, salles de théâtre, cirques, salles d’exposition et cinémas ont dû fermer leurs portes . Mais aussi les librairies, magasins de disques, etc.

Les élus municipaux se tiennent à votre disposition pour toute question que vous pourrez vous poser et pour tout problème que vous pourrez rencontrer. Merci de nous signaler toute personne qui pourrait se retrouver en difficulté durant cette période :

Je vous remercie par avance de bien vouloir respecter ses dispositions qui sont prises dans l’intérêt de la santé de chacun d’entre nous et de nos proches,
Bien à vous,
Le Maire
Geneviève LOPEZ